Toutes les actualités

Entretien avec Dominique Nouy, maîtresse d’Ouchka, son troisième chien guide.

 

  • Qu’est-ce qui vous a poussée à faire une demande de chien guide ?

Je me suis déplacée pendant plus de trente ans à la canne. Il est arrivé un moment où mes enfants, devenus grands, ont commencé à aller au collège. Je me suis alors rendu compte qu’ayant moins l’occasion de me déplacer avec eux, j’allais de moins en moins sortir. Ce qui m’a poussée à faire une demande de chien guide c’est principalement l’envie de continuer à bouger et à pouvoir me déplacer comme je le souhaite.

  • Qu’est ce qui a changé dans votre quotidien personnel et professionnel ?

Pour moi le chien guide c’est la liberté d’aller où je veux et quand je veux en toute autonomie, en sécurité mais aussi confortablement car quand je lui demande le métro, le bus ou la porte de la pharmacie par exemple, je n’ai plus besoin de tâtonner comme je pouvais le faire avant avec la canne. Le fait aussi de ne pas être seule lorsque je me déplace, j’ai toujours cette compagnie. Le chien guide nous permet de retrouver un lien social avec d’autres personnes. Il n’y a pas un jour qui se passe sans que quelqu’un vienne m’aborder, me dire que mon chien est beau, qu’il a un beau poil, alors qu’avant on ne m’avait jamais dit que ma canne était belle ! Même si ce ne sont que trois petits mots, les personnes viennent plus facilement vers moi. Comme je le dis souvent, notre chien est notre meilleur ambassadeur.

  • Comment décririez-vous le lien que vous avez avec vos chiens ?

Je suis extrêmement fusionnelle avec mes chiens. C’est une relation très forte. J’ai 110% confiance en mon chien et j’ai énormément de complicité avec lui, que ce soit dans le jeu, dans les balades mais aussi dans les moments difficiles. J’ai eu des problèmes de santé importants et mon précédent chien m’a beaucoup soutenue dans ma convalescence. Comme je devais le sortir, j’ai rapidement recommencé à  me déplacer, cela m’a beaucoup aidée.

  • Pourquoi avoir choisi l’école de Paris ?

Tout d’abord, je suis parisienne. L’école est à côté et je trouve qu’elle est idéalement placée. Quand j’ai voulu faire ma demande, j’avais deux amis qui avaient des chiens guides à l’école de Paris donc je me suis naturellement rapprochée de cette école. J’ai confiance en elle et je sais que la manière dont les chiens sont éduqués est super. Je ne regrette pas d’avoir renouvelé ma confiance une troisième fois puisqu’à chaque fois j’ai eu des chiens qui me correspondaient parfaitement.

  • Quel rôle a joué l’école dans votre suivi ?

Je viens fréquemment à l’école de Paris, environ une fois par semaine car je suis en charge de la détente des chiens. L’école a toujours été là lorsque j’en avais besoin, même lorsque j’ai eu mes problèmes de santé. L’instructeur en locomotion et les éducateurs ont un rôle très important car parfois des trajets compliqués demandent à être retravaillés et ils répondent  alors toujours présent pour nous accompagner.

Dominique guidée par Ouchka

... On ne m’avait jamais dit que ma canne était belle !

Dominique avec Riade et Egée