La fondation Ardian

La Fondation Ardian sponsorise Snow

Interview

- Bonjour Madame Le Guillou, Madame Kebe
- Bonjour Pierre

Merci de prendre le temps de répondre à cette interview. Pourriez-vous nous présenter l'activité de la Fondation Ardian ainsi que vos rôles respectifs au sein de celle-ci ?

Hadia KEBE :

Bien sûr. Créée en 2010, la Fondation Ardian est une fondation d'entreprise ayant pour objet l'accompagnement de projets d'associations qui soutiennent la mobilité sociale et l'éducation de jeunes issus de milieux défavorisés.

Nous soutenons ainsi des programmes de bourses, de mentoring, d'accès à la culture en France, mais aussi à l'étranger : notamment en Europe (Angleterre, Italie, Allemagne, Luxembourg), aux États-Unis et en Chine.

Les salariés de la société Ardian s'impliquent dans le développement de la fondation depuis sa création. La fondation Ardian compte deux salariés à temps plein , les autres salariés s'investissent bénévolement. C'est le cas de Justine qui est avec nous aujourd'hui. 

Snow et sa famille d

En 2021 la Fondation Ardian a décidé de refocaliser une grande partie de son budget sur des projets liés à la mobilité sociale auprès de la petite enfance. Nous continuons d'accompagner des associations avec des publics un peu plus âgés qui ont pour but l'accès à la culture et l'apprentissage de la lecture pour les enfants, l'accès aux études pour les étudiants etc.

90% de notre budget vient de notre maison mère, la société Ardian, et 10% viennent de levées de fonds propulsées par les salariés de la fondation. Notre budget est d'environ trois millions d'euros par an. En ce qui concerne les associations partenaires, nous avons un système de validation classique avec un conseil d'administration.

Nous finançons par exemple une partie de l'activité de l'Association Ensemble pour l'éducation de la petite enfance. L'œuvre de cette association a pour objet l'accompagnement du bébé sur ses 1000 premiers jours, entre le moment où il est dans le ventre de sa maman jusqu'à ses deux ans. Une aide est alors proposée pour l'enfant au niveau de son développement cognitif, ses compétences socio-émotionnelles, son accueil auprès de ses parents puisque ceux-ci sont souvent très jeunes ou démunis face à cette situation de parentalité. Aujourd'hui, accompagnée par le cabinet d'Adrien Taquet, qui est secrétaire d'État à l'enfance auprès d'Olivier Véran, Ensemble pour l'éducation de la petite enfance a aussi participé à la commission des 1000 premiers jours demandée par Emmanuel Macron et présidée par Boris Cyrulnik. Cette commission a rendu un rapport en 2021 sur les actions à mettre en place et les urgences quant à l'accompagnement des nouveau-nés en situation difficile. C'est dans cette mesure que nous sommes partenaire avec cette association qui a pour ambition d'avoir une action nationale, mais qui est aujourd'hui encore assez petite.

Au-delà de notre focus sur la mobilité sociale et l'éducation, nous avons décidé en 2016 de débloquer un budget annuel dédié à des projets philanthropiques proposés par les salariés. Ils font une levée de fonds et la Fondation Ardian appuie cette levée de fonds dès lors que notre comité accepte le projet. C'est dans ce cadre que nous avons décidé de prêter main forte à l'École de Chiens Guides de Paris à l’initiative de Justine.

Pouvez-vous nous parler de l'aide que vous nous avez apportée en ce début d'année 2022 ?

Justine LE GUILLOU :

Pour ma part je suis Famille d'Accueil depuis le mois de mai dernier. Ayant  entendu parler de l’aide aux associations au sein de la Fondation Ardian, j'ai relayé cette information auprès de  l'École de Chiens Guides de Paris. Nous avons alors élaboré et déposé une demande de projet auprès du comité qui a été acceptée. Nous avons lancé un fundraising en fin d'année dernière qui a duré un peu plus d'un mois. Nous avons levé un montant qui a ensuite été abondé par la Fondation.

En début d'année la Fondation nous donne un budget qui sera réparti entre tous les projets. La levée de fonds "Sponsoriser un chien guide" a été lancée. L'idée était de financer l'éducation d'un chien guide, ici, Snow, dont je suis famille d'accueil. Nous avions levé 5280€ et la Fondation a apporté son soutien à hauteur de 10 000€ pour arriver à 15 280 €.

Snow est très célèbre aujourd'hui à la Fondation, l'idée est de suivre son parcours jusqu'à sa remise et de communiquer de notre côté en interne son avancée pour justifier notre financement. Elle a eu un an le 5 février et nous sommes très heureux de participer à son éducation.