Toutes les actualités

Ces moments de joie partagés,  la transmission des savoirs.

Interview de Bernard Nebot, référent des détentes du mardi, famille relais et ambassadeur.

  • Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à devenir bénévole?

Je me souviens d’un dimanche de septembre où je me promenais au bois de Vincennes et en passant près de l’école, j’ai remarqué les journées portes ouvertes. Attiré par curiosité, j'ai découvert l'association et les différentes possibilités de bénévolat qu'elle proposait. Voulant m’investir pleinement, j’ai attendu ma retraite et c’est ainsi qu’en 2014, je suis devenu bénévole pour l’École de chiens guides de Paris.

  • Pouvez-vous expliquer vos missions et votre rôle ?

Actuellement, je suis référent des détentes collectives du mardi. En 2016, je me suis aussi engagé comme famille relais et j’ai pu accueillir en cinq ans une trentaine de chiens tous aussi attendrissants les uns que les autres ! Lors des détentes, je suis en contact avec beaucoup de maîtres de chiens guides avec qui je m’entends très bien et quand ils ont besoin de faire garder leur chien avec accord de l’école, ils pensent naturellement à moi.

Mon rôle de référent consiste à planifier et organiser mon groupe de détente. Par exemple, je veille à créer une cohésion entre bénévoles, maîtres et chiens guides avec des profils qui se correspondent bien pour que la sécurité de tous, humains comme chiens, soit garantie. Je privilégie l’échange et la convivialité, c’est pour ça que régulièrement, je change les équipes : maîtres de chien guide et accompagnateurs bénévoles afin de favoriser l’entraide.

En tant qu’ambassadeur de l’école depuis cinq ans, on me demande régulièrement d’organiser des visites de l’école et d’intervenir lors de sensibilisations extérieures en entreprise et dans des salons. Par exemple, j’étais présent le 25 avril dernier lors des prairiales de Montigny à la ferme du Manet.

Ce que j’aime dans mon rôle d’ambassadeur, c’est la pédagogie et la transmission des savoirs. J’aime voir cela comme la continuité de mon activité professionnelle. Dans mon quotidien de famille relais, j'ai l'occasion de parler de l'association et de témoigner sur ces chiens extraordinaires qui apportent tant. Les maîtres et leurs chiens guides sont complémentaires, même si c’est la personne qui décide, le chien est là pour le guider en toute facilité.

  • Ce que vous aimez au quotidien ?

Le contact ! Sentir le bonheur des maîtres lorsqu’ils entendent leurs chiens s’éclater ! La joie qui se lit sur leur visage me fait toujours chaud au cœur. Être bénévole au sein d’une association de chiens guides, c’est aussi une aventure humaine ! Au début j’avoue que  je me suis engagé pour les chiens, et aujourd’hui beaucoup de maîtres sont devenus mes amis. Ce sont des personnes très intéressantes, dotées d’une grande capacité de concentration et de mémorisation. Ce qui m'interpelle à chaque fois, c’est leur capacité incroyable à éveiller leurs autres sens. Par exemple, lorsqu’on se promène dans le bois, ils sont capables de repérer des choses auxquelles nous, voyants, ne faisons plus attention

  • b-nebot-1.jpg
  • b-nebot-2.jpg
  • Que vous apporte ce bénévolat au quotidien ?

J’aime me sentir utile au quotidien, il y a une certaine valorisation de soi-même. Je considère cela comme un travail, non rémunéré, mais un travail où je prends beaucoup de plaisir !

  • Pourquoi vous orienter vers l’Ecole de chiens guides de Paris ?

J’ai eu un coup de cœur pour cette école dès le début ! Déjà passionné de chiens, j’ai développé un grand intérêt pour le monde de la cécité. C’est un handicap qui soulève beaucoup d’interrogations qui m’ont permis de me remettre en question.

Dans les autres associations pour lesquelles j’ai pu être bénévole, j’ai trouvé que c’était souvent très autocentré, alors qu’à l’École de chiens guides de Paris il y a davantage de relationnel.

Lorsqu’on rentre dans la grande famille des chiens d’utilité, on n’imagine pas revenir en arrière ! Quand on s’engage, on sait pourquoi ! Ça nous touche au plus profond et ça reste ancré en nous.

  • Un souvenir ou un évènement qui vous a marqué ?

Lors de l’inauguration du centre d’élevage et d’éducation en 2015, nous avions organisé une randonnée de Buc jusqu’à la gare de Versailles avec des maîtres et leurs chiens guides. La veille, il avait beaucoup plu et le chemin était truffé de flaques d’eau. À l’approche de l’une d’entre elle j’ai vu un des chiens s’arrêter et réfléchir « Je passe à droite ou à gauche ? ». D’un seul coup, il a pris une décision et a fusé vers le bon chemin. À ce moment-là, j’ai compris à quel point ces chiens étaient intelligents ! Il avait non seulement fait preuve de réflexion mais aussi  de déduction.

Ils ont tous quelque chose de spécial qui  rend chacun d’entre eux  unique !