Notre histoire

28 ans au service des déficients visuels

Plus de 900 chiens guides remis

Dates clés

 Dès 1978  Joaquin Romero éduque des chiens, après avoir été formé à Wasquehal, près de Lille, auprès de Monsieur Corteville, l’initiateur du premier chien guide en France dans les années 50.

Il crée le Club de Chiens Guides de la région Parisienne avec Monsieur Petillon comme président, qui sera ensuite repris par Monsieur Jean-Jacques Bertrand, non voyant vivant avec un chien guide.

Le Docteur Michel Klein soignait plusieurs chiens guides, dont celui de Jean-Jacques Bertrand. Il avait participé dès les années 60 à la création de la première école de chiens guides en France, à Sospel dans les Alpes Maritimes, avec Maître Calfon, père de Nicole comédienne bien connue.

Mr Romero éduque un de ses premier berger allemand
C’est grâce à Jean-Jacques Bertrand que le Docteur Klein fait la connaissance de Joaquin Romero. Au cours de plusieurs rencontres, l’idée de la création de l’école de Paris germa dans leurs esprits.
Le Docteur Klein proposa le projet au Maire de Paris, Monsieur Jacques Chirac, très exactement le vendredi 11 novembre 1982. Le Maire fit venir le surlendemain, le dimanche, à l’Hôtel de Ville, les membres les plus proches de son état major et en quelques heures d’entretien le projet de l’école de chiens guides pour déficients visuels fut mis en place.

Monsieur Hurand, alors responsable des Parcs et Jardins de la Ville de Paris, dont la jambe droite était plâtrée suite à une fracture du fémur, était présent à cette réunion extraordinaire.

Les projets architecturaux furent établis par Monsieur Alexandre architecte de la Ville de Paris et les paramètres techniques par le Docteur Klein et  Joaquin Romero.

Cependant, plusieurs années d’aventures s’écoulèrent avant que nous obtenions grâce à Monsieur Jacques Chirac, le terrain avec le bâtiment, à droite en entrant, qui fut aménagé pour loger les déficients visuels lors des remises ou autres occasions.
Présentation officielle du projet
Photo de la présentation officielle du projet: Mme J. CHABAUD (conseillé municipal de la ville de Paris), Mr J. CHERIOUX (1er adjoint au maire de Paris), Dr M. KLEIN, Mr BERTRAND et sa chienne Fanny, Mr et Mme ROMERO

Photos prises avant les travaux: un  seul bâtiment  a été conservé, actuellement il est occupé par les stagiaires lors des stages de remises. Celui qui faisait office d'écuries, démoli puis reconstruit, abrite le hall d'accueil et des bureaux.

Cour d entrée
Terrain

11 mai 1987: Inauguration par Monsieur Jacques Chirac, Maire de Paris.
Photo: Mr et Mme CHIRAC,  Dr M. KLEIN , Marie LAFORET et Josy

Mr et Mme Chirac, Marie Laforêt et le Docteur Michel Klein
Vue du grand rocher
Après plusieurs années d’exercice, nous nous sommes rendu compte que nous étions à l’étroit, en fonction des exigences de nos rythmes de production. Après de longues discussions, surprise inespérée, nous avons réussi à obtenir la maison voisine avec son petit terrain de 500 m2 et surtout le bâtiment administratif de l’aile gauche.
Vue du grand rocher

Photo: école actuelle. En 1996, premier agrandissement: construction de 3 box supplémentaires et 2 enclos de détente. En 1997, rattachement du terrain attenant.

Il a fallu former des éducateurs, car il n’y en avait nulle part de disponibles, formation réalisée grâce à notre ami Joaquin Romero. Nous avons vécu un bon nombre de situations difficiles et d’adversités. Néanmoins, avec notre persévérance inoxydable, nous avons survécu. À preuve, Laurence Berthault et Marc Blondot, éducateurs ont parcouru, depuis les débuts, toutes ces années laborieuses avec nous tous.

Le travail des éducateurs, fidèles à leurs tâches, est basé sur leur passion. Le nombre de chiens remis aux bénéficiaires dépend du nombre d'éducateurs accomplis dont l’école peut disposer. Les attentes des déficients visuels en dépendent forcément.  
      
Il est évident que les examens des capacités physiques et intellectuelles des candidats sont impératifs pour l’attribution d’un chien guide. Après la remise, les éducateurs suivent régulièrement le travail et les performances de nos chiens, qui reviennent pour une mise à jour annuelle.

Pendant toute la durée de leur vie, même au moment de leur retraite, nous nous en préoccupons. Vu le service qu’ils nous rendent, leur bien-être  doit rester notre priorité.

Au début, il a bien fallu se procurer des chiens achetés chez des éleveurs qualifiés. Malgré les sélections, nous subissions obligatoirement des pertes en cours de route, soit pour des déficiences morphologiques, soit comportementales. On pourrait les évaluer de l’ordre de 30%, en moyenne. Nous avons systématisé notre propre méthode d'élevage de manière à concentrer nos exigences en fonction du cahier des charges. Il est évident que la gestion et l’administration générale imposaient une rigueur absolue, d’autant plus que nos moyens financiers étaient souvent restreints. Notre œil de lynx dans ce domaine, Madame Martine Romero mérite largement notre reconnaissance.

Tous nos efforts tendaient à mieux pénétrer le monde des déficients visuels afin qu’ils acceptent le service rendu par les chiens guides, qui pouvaient leur apporter de l’indépendance, de l’autonomie, les joies de pouvoir accepter un travail, de s’intégrer ainsi à une vie sociale plus agréable, malgré leur handicap.

Nul n'est besoin de rappeler que nos chiens sont remis gracieusement aux  déficients visuels qui en font la demande lorsqu’ils se révèlent aptes à ce duo.

Il nous faut exprimer toute notre gratitude aux responsables de la Ville de Paris pour avoir soutenu avec constance nos actions en faveur des déficients visuels.

Nos remerciements et notre reconnaissance s’adressent aux nombreux Lions Clubs avec notre ami permanent Jacques Bouniol en tête, qui nous ont souvent aidés en des moments difficiles, ainsi qu'aux Rotary Clubs.

Il est fondamental de mettre en lumière toutes ces familles d’accueil dont le dévouement et l’altruisme admirables sont les maillons indispensables de notre action. Notre reconnaissance à leur égard est énorme.

Source : Docteur Michel Klein

 Dates clés

1978 : Joaquin Romero éduque ses deux premiers chiens

1980 : Création officielle de l’Ecole de Chiens Guides d'Aveugles de Paris et de la couronne

1982 : La Mairie de Paris s’associe à l’Ecole de Paris

1987 : Inauguration de l’Ecole de Paris par Monsieur Chirac, Maire de Paris

1991 : Premier certificat d’aptitude à guider

1992 : 100ème chien guide remis

1994 : Reconnaissance internationale

1995: Premières demandes de renouvellement

1997 : 200ème chien guide remis

2007: Célébration du 20ème anniversaire

2012 : 800ème chien remis

2012 : Célébration du 25ème anniversaire

2015 : Ouverture du centre d'élevage et d'éducation
            Jacques Bouniol.

            900ème chien guide remis.

Evénements:

1990 :  1er rallye.

1992 :  2ème rallye.

1993 : Participation à un grand rassemblement de chiens d'utilité à Bercy et week-end de randonnée dans le Morvan.

1994 : Participation à la Conférence Internationale sur la Mobilité  des personnes déficientes visuelles à Melbourne.

1995: 1er Congrès international des maîtres de chiens guides et  professionnels associés. 3ème Rallye.

1997 : 4ème Rallye et participation à la course de l'EDHEC avec un bateau aux couleurs de l'École et un barreur non-voyant.

2001 : 1ère fête du «Chien Lumière».

2003: 2ème fête du «Chien Lumière» pour l'année Européenne du handicap.

2004 :  «Le Chien Guide dans la ville » pendant 1 mois.

2007:  5ème Rallye à l’occasion du 20ème anniversaire.

2014: Cérémonie du bouquet à Buc

Demander de la documentation sur les legs

Recherchons familles d'élevage proches de Buc (78)

Se renseigner pour devenir famille d'élevage

Juillet 2016
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Prochains événements

Aucun événement