Témoignage de famille d'accueil

Partage d'expérience avec madame Huber et Igger

Le projet de devenir Famille d’Accueil pour contribuer à l'éducation d’un chien-guide a été mûrement réfléchi au sein de notre famille et nous avons eu l’immense joie d’accueillir Igger, chienne golden retriever, depuis le mois d’octobre 2013, à l’âge de trois mois. 

L’équipe en charge de l’élevage est venue nous l’apporter à la maison et nous a fourni toutes les explications nécessaires pour bien débuter avec ce chiot. Tout au long de ces mois, nous avons partagé avec l’école, les éducateurs et les autres familles d’accueil de beaux moments d’échanges et des expériences humaines uniques. 

Mon quotidien s’est considérablement enrichi avec Igger que j’emmène partout où je vais (courses, restaurants, médecins, transports en commun… et beaucoup de belles balades). Elle est à l’aise partout, aime particulièrement aller chez notre boulanger qui nous a ouvert ses portes avec enthousiasme. Elle est déjà venue faire deux fois les soldes en restant parfaite dans les cabines d’essayage. 

Dans les hypermarchés, elle est la bienvenue et sait être sage. 

Une fois en prenant le RER, avant d'entamer la descente d'escalier, j'ai demandé à Igger de s’asseoir en haut pour marquer le début de cette dernière, et une gentille jeune femme croyant que j’étais aveugle m’a proposé son aide ! Nous pensons vraiment que le chien-guide est un vecteur de lien social et il permet de montrer qu’avec son aide précieuse, chaque personne peut vivre de façon autonome. 

Igger et sa famille d accueil devant le chateau de Versailles

Pour pallier à la demande toujours croissante de chiens-guides, l’école de Paris va ouvrir très prochainement un centre d'élevage et d'éducation à Buc dans les Yvelines et va rechercher activement de nouvelles familles d’accueil. 

Lors de la Fête de Buc qui s'est déroulée le samedi 14 juin 2014, l’école a fait connaître au public son projet et m’a demandé d’être présente pour parler du rôle de la famille d’accueil. J’ai beaucoup aimé rencontrer ces personnes qui s’intéressent à cette activité et souvent la même réaction revenait : « mais vous allez être triste en redonnant la chienne… ». Bien entendu on s’attache à ce merveilleux chien mais l’idée qu’il va être au service d’un homme ou d’une femme qui en a absolument besoin vous permet d’accepter la séparation. 

Valérie et Igger

En allant régulièrement à l’école pour rencontrer les autres familles d’accueil, nous pouvons voir les chiens-guides avec leurs maîtres et c’est juste magique !! Je pense aussi que ce chien est un « chien partagé » car lorsque je retourne à l’école, Igger est heureuse de retrouver sa famille et ça me fait tant plaisir aussi. 

Comme notre famille, contribuez à permettre à une personne déficiente visuelle d'avoir un chien-guide. 

Vous serez fiers de votre mission qui vous comblera au fil des mois. Rejoignez-nous ! 

Valérie Huber

  • igger10.jpg
  • igger11.jpg
  • igger12.jpg

Novembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

Prochains événements

vendredi 8 décembre 2017
Concert
samedi 9 décembre 2017
Réunion pour les futures familles d'accueil
samedi 16 décembre 2017
Concert-Gala