Paroles de familles d'accueil

"Nous sommes un peu l'école maternelle"

Vous aimez les chiens et souhaitez manifester votre solidarité aux personnes déficientes visuelles. Si vous êtes disponibles, vous pouvez être famille d’accueil d’un futur chien guide.
Elles sont une centaine à l’Ecole de Paris à accueillir des chiots de l’âge de trois à environ douze mois.

Fier de contribuer à changer la vie d'une personne

"Etre famille d’accueil, c’est faire un don. Pas d’argent mais beaucoup de temps, de patience et d’amour. Pas de reçu fiscal à la fin de l’année mais la fierté d’avoir contribué à changer la vie d’une personne déficiente visuelle en ayant éduqué et câliné un chiot qui deviendra leur chien guide." (Témoignage de Cédric Pajot)

Partout avec mon chiot...

"Nous sommes un peu l’école maternelle du chiot" explique Cédric Pajot qui a hébergé plusieurs futurs chiens guides. "Notre rôle est essentiel à ce stade : leur apprendre la propreté, l’obéissance, dans les différentes situations de notre univers quotidien"


Une famille d’accueil se doit d’emmener son chien dans tous ses déplacements : visites, courses, travail, balades, trajets en transport. Il s’agit à la fois de socialiser l’animal et de l’habituer à circuler dans des endroits publics, bruyants… mais aussi de lui apprendre à être propre à la maison et dans la rue. L'éducation du chiot nécessite aussi de longues heures de jeux, de détente et beaucoup de câlins…


"Il doit être à l’aise partout, au restaurant comme dans le métro. Le chien doit appréhender toutes les situations et savoir gérer les émotions qu’elles peuvent susciter" résume Capucine Gallet, directrice de l’élevage et du suivi des familles d’accueil. "Il devient ainsi un chien de compagnie idéal, équilibré et bien élevé…  prêt à entrer en apprentissage avec notre équipe d’éducateurs."

Cédric et son chiot

La famille et l'école

L'école organise chaque mois une séance de travail durant laquelle la famille d’accueil peut échanger avec un éducateur et bénéficier de conseils personnalisés.
Dès le sixième mois, le chiot effectue des stages à l’Ecole qui permettent de vérifier ses capacités de futur chien guide et de préparer la séparation avec la famille.

"Au début c’est très dur" reconnaît Cédric Pajot. "On a vécu de tels moments avec ce chien, on s’est attaché et beaucoup investi. Mais on comprend aussi que c’est précisément notre rôle. Ce chien ne nous appartient pas. Il va continuer son parcours et avoir une belle vie de guide et ainsi rendre plus belle la vie d’un homme ou d’une femme."

Demander de la documentation sur les legs

Recherchons familles d'élevage proches de Buc (78)

Se renseigner pour devenir famille d'élevage

Juillet 2016
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Prochains événements

Aucun événement