L'entrée dans une nouvelle dimension

La remise d'un chien guide

Une formation en 3 étapes, validée par un certificat

La personne déficiente visuelle va apprendre à connaître et prendre soin de son chien, se libérer de l’obstacle, réorienter sa concentration, intégrer une nouvelle corporalité et gérer différemment son environnement donc son déplacement.

L'éducateur est à l'écoute de la personne et de son «élève-chien», il  s'adapte au rythme de chacun et aux capacités de chaque personne déficiente visuelle. De manière générale, pendant toute la période de remise, l'équipe (instructeur en locomotion, éducateur, psychologue) reste disponible afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions.

  • chien-guide-paris-remise-suivi-01.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-02.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-03.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-04.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-05.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-06.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-07.JPG
  • chien-guide-paris-remise-suivi-08.JPG

Un pré-stage individuel

Rencontres avec l'éducateur qui permettent à la fois de donner les premiers enseignements sur le chien et de construire la relation entre le futur maître et son compagnon à quatre pattes. Pendant deux jours environ, jeux, exercices, brossage, premiers déplacements créent un lien particulier entre les deux protagonistes.

Une fois ce travail effectué et ce temps écoulé, le stage à proprement dit peut commencer : deux semaines à l'école et une semaine au domicile du déficient visuel. Ces durées peuvent être variables car les possibilités et les besoins de chaque personne sont différents et nous devons nous adapter à chacune d'entre elles.

Le stage à l'école

Accueillis en groupe, les futurs maîtres de chien guide reçoivent des cours théoriques et pratiques qui permettent de mettre en place les bases de ce nouveau mode de déplacement.

  • Connaître et répondre aux besoins des chiens,
  • Savoir lui transmettre des intentions et interpréter ses signes,
  • Trouver l’adéquation entre maitrise, aisance et limites,
  • Savoir transposer chaque étape acquise dans différents environnements.

L’apprentissage sera progressif. Certains déficients visuels peuvent avoir besoin de temps pour trouver de nouveaux repères, davantage sensoriels que physiques (trottoirs, murs, obstacles). La confiance se construit au jour le jour et le chien a lui aussi besoin d'un temps d'adaptation avec son nouveau maître. Ce stage est un moment essentiel de leur histoire commune. La distance avec l'équipe des éducateurs, toujours présents, va se transformer au fil des trois semaines. Au départ, les conseils sur la position du corps, du bras, la synchronisation avec le chien, l'utilisation de la laisse, du harnais sont nombreux... Une multitude de choses qui ne semblent que des détails et qui vont pourtant permettre à chaque personne d'apprendre les bons gestes

Ce stage comprend plusieurs temps de découverte et de formation pour construire une relation à la fois affective et technique.

  • Affective : la personne déficiente visuelle s'occupe pleinement de son chien et prend de plus en plus de plaisir dans cette relation. Elle peut ainsi seule emmener son chien aux besoins, le nourrir, le brosser ou le détendre en pleine nature. Des maquettes sont à sa disposition pour l'y aider.
  • Technique : le nouveau maître prend de nouveaux repères pour son déplacement. Il apprend à connaître son chien: parler de psychologie canine, décrire ses émotions, ses réactions. L'apprentissage du nouveau mode de déplacement, de nouvelles prises de repères et de gestion des obstacles se fait à la fois dans les rues, les transports, les boutiques pour avoir un champ de déplacement le plus large possible. 

Un trajet en totale autonomie clôt la formation avant la remise d'un certificat. C'est à la fois un moment de bilan mais aussi d'échange avec l'ensemble de l'équipe technique.

Le stage à domicile

Avec l’aide de l’éducateur, la personne déficiente visuelle va transposer les acquis (bases du déplacement avec un chien guide)  à son domicile et sur ses trajets connus. Certains attendent beaucoup de ce retour chez soi mais le chien a besoin de se familiariser avec ce qui est encore pour lui l'inconnu. Un éducateur est présent pour veiller à ce que le nouveau maître reste vigilant et patient le temps que son chien prenne ses repères. Cette période permet aussi de faire participer le reste de la famille qui doit apprendre son rôle et ses responsabilités pour une bonne intégration du chien.
Le maître doit instaurer les bons codes avec son chien (les besoins, la nourriture, la place du tapis ...) au domicile, sur son lieu de travail, de loisirs... Les différents trajets habituels sont travaillés avec un éducateur. A ceux-ci s'ajoutent  les déplacements pour se rendre chez le vétérinaire ou celui de la détente. 

L'éducateur  du chien guide reste en contact étroit avec son nouveau maître pendant environ 6 mois, puis passe le relais à l'équipe du suivi qui va accompagner le binôme durant toute leur vie commune.

suivi de l’équipe

Demander de la documentation sur les legs

Recherchons familles d'élevage proches de Buc (78)

Se renseigner pour devenir famille d'élevage

Septembre 2016
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

Prochains événements