Une réunion...

A l'école des familles d'accueil...

Un mardi près midi, dans le hall des Chiens guides de Paris, une joyeuse ambiance règne. Plusieurs chiots reviennent pour une séance de travail avec leurs familles d’accueil. Un facétieux flat coat de 3 mois et demi veut jouer avec un placide berger blanc de 4 mois et demi. Leurs maîtres les rappellent à l’ordre.

sortie en ville de 2 familles accompagnées de leur chiot et d une éducatrice

Ces chiots ont été confiés à leurs foyers d’accueil il y a quelques semaines. Pour certains, il s’agit de leur premier retour à l’école. Ce qui explique cette effervescence… Corine, éducatrice en charge des familles d’accueil, fait longuement le point avec chaque personne. Même si elle échange régulièrement avec chaque maître(sse) au téléphone, ces réunions mensuelles sont l’occasion de faire un point complet sur le comportement et la progression du chiot, de répondre aux questions des familles, de donner des conseils. "Est-ce que tout va bien au niveau de la propreté ? Quand a lieu le prochain vaccin ?... je vais appeler le vétérinaire… Vous avez fait des progrès dans la marche au pied… Bravo !" Elle écoute beaucoup et observe chiots et maîtres avec bienveillance, apportant à chacun toute l’attention et les encouragements nécessaires.  

Une équipe à votre écoute

Les éducateurs de l’école mettent en œuvre les mêmes principes pour le suivi des familles d’accueil que pour la prise en charge des personnes déficientes visuelles ou l’éducation des chiens : accueil personnalisé et présence constante (visite à domicile, échanges téléphoniques réguliers, suivi vétérinaire, séances de travail à l’Ecole). La personnalité et les conditions de vie de chaque chiot et de chaque famille sont prises en compte pour assurer le succès de cette expérience unique.
Par exemple, aujourd’hui, pour Garoo qui vit à la campagne auprès de son éleveuse devenue famille d’accueil, une séance de découverte des transports en commun a été organisée. Elle figure dans le programme de chaque chiot mais Corine a décidé de l’anticiper pour familiariser Garoo  avec la circulation parisienne. Trajets en bus, découverte de la zone de compostage du billet dans la station de métro, identification d’un siège… autant d’exercices que Garoo réussira brillamment, épatant même Corine par son calme et sa facilité d’assimilation. Le jeune berger blanc, attentif et posé trouve tranquillement sa place au pied de sa maîtresse pendant les trajets.

un chiot berger blanc assis au bord du trottoir

"Je me sens utile"

Julie, éleveuse de bergers blanc, est devenue la famille d’accueil de l’un d’entre eux. Cela lui permet "de poursuivre son travail d’élevage jusqu’au bout. Lorsque l’on aime les chiens, être famille d’accueil cela crée une super relation avec l’animal, c’est unique !" Pour Julie comme pour toutes les familles "être famille d’accueil c’est être utile tout en vivant une expérience très forte". Elle est fière que cela se passe bien avec Garoo et prend conscience qu’elle a une attitude différente avec lui : "je l’emmène partout à la différence de ses frères et sœurs, je lui passe aussi peut-être moins de choses pour le préparer à son futur métier." Pour Julie comme pour toutes les autres familles, cette expérience se nourrit d’échanges. Echanges avec le chien que l’on apprend à connaître et  à éveiller, mais aussi avec les éducateurs qui épaulent, conseillent et créent le lien avec les besoins du futur maître. Car dans moins d’un an, Garoo entrera dans la vie d’une personne déficiente visuelle… pour lui transmettre toute l’affection et l’attention que Julie lui donne aujourd’hui.

Demander de la documentation sur les legs

Recherchons familles d'élevage proches de Buc (78)

Se renseigner pour devenir famille d'élevage

Août 2016
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Prochains événements